Agricultural Solutions
Agriculture

Contact

Pommes de terre

La culture de pomme de terre est menacée par de nombreux adversaires nuisibles pour les récoltes et les rendements. Qu’il s’agisse de lutter contre les maladies (mildiou et alternariose) ou les ravageurs hostiles (doryphores ou noctuelles), il est nécessaire de mettre en place des programmes de protection fongicide et insecticide adaptés, selon les contraintes économiques, réglementaires et environnementales.

Les défis dans la cultivation de la pomme de terre

Méfiez-vous de l’Alternaria et de Phytophthora. À l'heure actuelle, l’Alternaria est présent dans toutes les régions productrices de pommes de terre. Cela peut entraîner des pertes de rendement pouvant atteindre 30%. On distingue deux agents pathogènes :

Alternaria solani ou Alternaria alternata, le contrôle de cette maladie foliaire n'est possible que par la prévention dans le cadre de la séquence de pulvérisation.

Dans le cas de Phytophthora, la stratégie de contrôle peut être optimisée à l'aide de modèles de prévision basés sur des données météorologiques et d'impact. Cependant, outre les modèles de prévision, le contrôle interne des cultures reste la tâche principale de l’agriculteur. Ce n'est qu'ainsi que les infections primaires et les symptômes de la tige causés par le mildiou de la pomme de terre peuvent être reconnus.

La contribution de BASF

BASF propose divers produits pour lutter contre les principaux ravageurs de la culture de la pomme de terre et veille à ce que tout le potentiel du "formidable tubercule" puisse être exploité. Les revendeurs de pommes de terre bénéficient également d'un produit qui augmente la dormance et minimise les pertes au stockage.

Top